File Rapport annuel d'activités 2018

Download Rapport d'activités 2018 DGEFC.pdf (French/Belgium, 4 MB)
View Open in browser
Upload date 19 Feb 2020
Contributor Bertrand Ayihouénou
Geographical coverage Benin
Keywords Rapport, activités, annuel, reboisement, bois énergie, bois d'oeuvre, personnel, exportation, exploitation
Release date 19/02/2020
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French/Belgium Rapport d'activités 2018 DGEFC.pdf (current) Bertrand Ayihouénou 19 Feb 2020 4 MB application/pdf

La Direction Générale des Eaux, Forêts et Chasse (DGEFC) est la structure nationale en charge de la gestion durable des ressources naturelles et de la mise en œuvre de la politique forestière nationale. Elle se fait l’obligation à la fin de chaque année d’exercice, d’élaborer son rapport annuel d’activités qui est un document de référence qui donnent annuellement une vision complète de toutes les actions menées et des performances réalisées par les différentes composantes de l’Administration Forestière y compris les centres et offices, les projets et programmes qui opèrent dans le secteur forestier. Le rapport annuel d’activités est par excellence un outil de stockage et de diffusion de l’information. Il assure une meilleure visibilité des réalisations et acquis de l’Administration Forestière et constitue également un outil d’aide à la prise de décision dans le secteur forestier.

Les résultats qui sont consignés dans le présent rapport découlent de l’exécution des missions régaliennes de la Direction Générale des Eaux, Forêts et Chasse (DGEFC) et de la mise en œuvre du Plan de Travail Annuel (PTA) de la DGEFC au titre de l’année 2018. A cela s’ajoute le point du suivi des activités des autres structures de l’Administration forestière et de la mise en œuvre des accords et conventions internationaux relevant du sous-secteur forestier.

La Campagne Nationale de Reboisement 2018 affiche un total de 6 497 984 plants mis en terre sur une superficie de 5 546,7 ha et 387 911 mètres linéaires avec un taux de survie des plants estimé à 69,3 %.

Du suivi de l’exploitation et le commerce des produits forestiers, on retiendra que : 616 agréments (cartes professionnelles) ont été accordés à 346 usagers du bois ; le volume de bois d’œuvre dont l’exploitation a été autorisée s’élève à 158074,5 m3 dont 3007,7 m3 concernent l’exploitation des essences autochtones ; il est enregistré l’exploitation de 1454031 pieds de bois de service ; le volume de bois de feu exploité et enregistré est de 126586 stères tandis que celui du charbon de bois est de 1824120 sacs dits de «50 kg » ; un volume total de 102167,1 m3 de bois, constitué essentiellement de  Tectona grandis, a été exporté ; 1841 infractions sont enregistrées au cours de l’année au  niveau des Inspections Forestières et de la DGEFC pour un montant total de transaction  recouvré de 593 830 221 F CFA. Le bilan total des recettes forestières enregistrées au titre de 2018 indique un montant total de 2 433 883

727 FCFA contre 3 356 060 004 CFA pour l’année 2017, soit une diminution  de 27,5%. Cette tendance baissière des recettes forestières est imputable aux nouvelles mesures prises dans le sous-secteur forestier notamment l’interdiction de l’exportation sous forme brute ou sommairement transformée des bois de forêts naturelles.

Outre les autres structures de l’Administration forestière,  la DGEFC a été appuyée au cours de l’année 2018 par six (06) projets et programmes dans le cadre du Programme Eaux, Forêts et Chasse (PEFC). La part du Budget National (PIP) allouée à l’ensemble du PEFC au titre de l’exercice 2018 s’élève à 6 952 950 000 FCFA. Globalement l’Administration forestière a réalisé l’exécution physique de ses activités planifiées à 77,31%  contre un taux d’exécution financière de 80,79 %.