Calendrier des evenements au Bénin

« Juin 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30

HTML Document les Conventions sur l'environnement

 Cette donne un aperçu des différentes conventions sur l'environnement signées et ratifiées par le Bénin.
Date de publication 14/05/2007
Contributeur Rihanath Ichola
Couverture géographique Bénin
Mots-clefs développement durable

 la lumière des éléments de synergie peuvent être notés au niveau des objectifs, du mécanisme de fonctionnement (ancrage institutionnel et mécanisme de financement) et les moyens d’action. Au niveau des objectifs, il y a un point commun : c’est la promotion du développement durable grâce entre autres à une gestion rationnelle des différents écosystèmes ;

 Le mécanisme de fonctionnement est favorable à la synergie : ces Conventions sont hébergées au même ministère : le Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature (Direction Générale de l’Environnement t l’Agence Béninoise pour l’Environnement).

 Les moyens d’action de ces Conventions (PANA, PAN/LCD, SPAN/DB, PAN/ZH) nécessitent tous une planification sérieuse avant, pendant et après leur élaboration. L’atteinte de l’objectif de synergie implique l’identification des secteurs d’intérêts mutuels et des possibilités de synergie. Le Fonds pour l’Environnement Mondial est le mécanisme de financement des Conventions de Rio.

  •     La convention sur la Diversité Biologique
  •     La convention sur les changements climatiques été signée par le Bénin le 13 juin 1992 et ratifiée le 30 juin 1994.
  •      La convention des nations Unies en matière de lutte contre la désertification signée le 15 octobre 1994 et ratifiée le 29 Août 1996 par le Bénin.

La mise en oeuvre au Bénin.  Les quatre départements de notre pays sont les plus touchés par le phénomène (Borgou, Alibori, Donga, Atacora).

               Les actions qui sont menées actuellement sont relatives au reboisement et au renforcement des  capacités. De nombreux projets sont initiés et sont en cours d’exécution par les différents ministères pour la gestion des aires protégées et la gestion des terroirs. Un comité interministériel est créé pour une approche concertée des questions relatives à cette convention.

  •  Le Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone :
  •      La Convention de Bâle pour le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et leur élimination
  • La  Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants (POPs) :
  •     La convention de Rotterdam  sur la procédure d’information et de consentement préalable en connaissance de cause applicable à certains produit s chimique et pesticides dangereux qui font l’objet d’un commerce international: Le Bénin l’a signée le 11 septembre 1998 et l’a ratifiée le 31 juillet 2003.
  • La convention d’Abidjan sur la coopération en matière de protection et de mise en valeur du milieu marin et  des zones côtières de l’Afrique de l’Ouest et du Centre
  • La Convention de RAMSAR sur les zones humides. Le Bénin a adhéré à cette convention en janvier 2002.